Fanny Ardant nue. Les beaux jours

Fanny Ardant nue. Les beaux jours

Fanny Ardant

Carrière au cinéma

Sa première apparition, dans Marie-poupée de Joël Séria, en 1976, est remarquée par le public. Fanny Ardant tourne divers films pour la télévision, dont certains, comme Les Dames de la côte de Nina Companeez, attirent l’attention de François Truffaut, qui cherche une actrice et fait d’elle le premier rôle de La Femme d’à côté (1981) et de Vivement dimanche ! (1982). Elle s’engage dans une relation amoureuse avec lui et sera sa dernière compagne.

Fanny Ardant travaille aussi avec Vittorio Gassman dans Benvenuta (1983) d’André Delvaux et La vie est un roman (1983) d’Alain Resnais, avec également Géraldine Chaplin. Après la mort de Truffaut en 1984, elle participe aux films Un amour de Swann (1984), avec Ornella Muti, Michele Placido et Alain Delon, Conseil de famille (1986) de Costa-Gavras, avec Johnny Hallyday, et à La Famille (1986), d’Ettore Scola, à nouveau avec Gassman.

Après quelques films mineurs, elle apparaît dans le Colonel Chabert (1994) d’Yves Angelo, Sabrina (1995) de Sydney Pollack et, surtout, Par-delà les nuages (1995), de Michelangelo Antonioni, avec Marcello Mastroianni, Inés Sastre et Claudia Cardinale. Elle rejoint ensuite Mastroianni dans Les Cent et Une Nuits (1995) d’Agnès Varda, puis remporte un César pour la comédie Pédale douce (1996) de Gabriel Aghion. Elle rejoint la distribution du film choral Le Dîner (La Cena, 1998) d’Ettore Scola, dernière variation sur le couple Ardant-Gassman avant la disparition de ce dernier.

Les années 2000 lui offrent des rôles importants dans Sin noticias de Dios (2001), Huit Femmes (2002), de François Ozon, avec Danielle Darrieux, Catherine Deneuve, Virginie Ledoyen, Emmanuelle Béart, Isabelle Huppert, Firmine Richard et Ludivine Sagnier, Callas Forever de Franco Zeffirelli (2002) et L’Odeur du sang (2003) avec Michele Placido.

En 2009, Fanny Ardant réalise son premier film Cendres et Sang.

En 2010, elle réalise son premier court-métrage Chimères absentes dans lequel elle interprète le premier rôle. Cette œuvre s’inscrit dans son combat en faveur de la communauté rom en Europe3.

En 2011, on peut l’apercevoir dans le clip de la chanson Elle me dit de Mika après avoir fait une apparition, vingt ans auparavant, dans celui d’Alain Bashung, Madame rêve.
En 2012, elle enregistre Amoureuse en duo avec Véronique Sanson.

Vincent Delerm lui a consacré une chanson, Fanny Ardant et moi.

En 2015, elle interprète la sulfureuse Comtesse de Castiglione dans La Séance, le premier court-métrage de Edouard de La Poëze.